La relève on s’en occupe ensemble!

Valorisation des carrières technologiques

Devant le constat d’effritement des effectifs étudiants, de la pénurie de main-d’œuvre prévisible et dans le souci de l’endiguer, la Fondation Asselin du Cégep de Jonquière, en partenariat avec le Cégep de Jonquière, s’étaient engagés dans une campagne majeure de financement de deux millions de dollars afin d’apporter de la valeur ajoutée à la carte de programmes du secteur des techniques physiques.

Le Cégep faisait face à des problèmes de recrutement dans ces programmes et la survie de certains d’entre eux était menacée.

Cette difficulté d’attirer des élèves s’est répercuté immanquablement sur les entreprises par des besoins non comblés de personnel qualifié.

Ainsi, devant la réalité des besoins en main-d’œuvre, la pénurie déjà existante et le manque d’intérêt des jeunes envers ces occupations, il fallait consolider les programmes des techniques physiques au niveau de l’attraction et de la rétention, afin de mieux préparer la relève.

De plus, le Cégep de Jonquière devait demeurer le précurseur dans le créneau des énergies renouvelables et du rendement énergétique.

En vue de consolider les programmes existants, la FACJ a créé un fonds de valorisation des carrières technologiques.

La création de ce fonds de valorisation des carrières technologiques a servi notamment à déployer des mesures incitatives auprès des jeunes telles que :

  • distribution de 87 000 $ de bourses d’entrée au collégiale pour 108 jeunes inscrits dans une des neuf techniques physiques;
  • distribution de 24 500 $ de bourses de persévérance au collégiale pour 29 jeunes qui ont poursuivis leur 3e année dans leur technique.

De plus, afin de motiver les jeunes à entrer et demeurer dans un des programmes offerts en techniques physiques, la FACJ a donné en subventions :

  • 224 180 $ pour 20 projets novateurs.

Le développement d’un secteur en émergence : Les énergies renouvelables et le rendement énergétique

Le Cégep de Jonquière fait figure de précurseur dans le domaine des énergies renouvelables et du rendement énergétique. Il est le seul établissement collégial à avoir développé une formation dans ce créneau porteur d’avenir. Outre la formation dispensée auprès d’une main-d’œuvre des plus recherchée, le Cégep a établi de nombreux partenariats avec les entreprises et travaille à établir à Jonquière et dans la région une vitrine technologique unique au Québec dans le domaine des énergies vertes. Les nouveaux besoins énergétiques de notre société et les défis techniques et environnementaux qui en découlent imposent le développement d’une expertise adaptée à ces nouvelles réalités.

En raison de la forte demande de main-d’œuvre pressentie et inspiré par la stratégie énergétique du gouvernement québécois, le Cégep de Jonquière a opté pour le développement de ce créneau de formation. Le développement de ce nouveau pôle d’excellence à haute valeur technologique et l’incubation de nouveaux projets sont souvent confrontés à des fonds de recherche gouvernementaux peu disponibles, voire inexistants. C’est pourquoi il importe d’amasser des fonds pouvant permettre d’alimenter les projets de ce secteur fortement en émergence.

La Fondation Asselin du Cégep de Jonquière a donné en subventions :

  • 183 600 $ pour des projets.

Capitalisation du Fonds permanent de la FACJ

Par le biais de cette campagne majeure de financement, la Fondation Asselin du Cégep de Jonquière souhaitait pouvoir accroître son fonds permanent pour ainsi augmenter sa capacité de répondre aux besoins croissants des clientèles de Jonquière et de la région.

À cet effet, la Fondation a pu continuer à offrir annuellement des subventions à la recherche en éducation et accorder aussi trois types de bourses d’études: des bourses collégiales de soutien aux études, de persévérance et d’excellence; des bourses universitaires d’aide aux études pour les étudiants diplômés du Cégep de Jonquière et des bourses collégiales offertes avec des partenaires socio économiques.

Avec des taux de rendement des placements très variables, la FACJ voulait augmenter d’une façon significative le fonds permanent. Elle voulait se doter de moyens financiers supplémentaires afin de poursuivre l’actualisation de sa mission, et ainsi assurer l’avenir des jeunes et la prospérité de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ainsi la fondation a récolté lors de cette campagne pour le fonds permanent 581 325 $.

 Cette campagne de levée de fonds s’est avérée essentielle pour la Fondation Asselin du Cégep de Jonquière. Bien au-delà des montants amassés, cette initiative a permis de motiver les jeunes de notre région à poursuivre des études en technique physique, à privilégier des secteurs en émergence.

Enfin, la concrétisation des projets de cette Campagne a permis d’assurer le rayonnement du Cégep de Jonquière et à raffermir son rôle d’institution leader capable de répondre adéquatement aux besoins de sa région.