LEVÉE DE FONDS DU  50ième

La Fondation Asselin du Cégep de Jonquière (FACJ) a fêté ses 50 ans d’existence en 2019.

Durant toutes ces années, la FACJ a remis 10 M$ dans la communauté régionale en bourses auprès des jeunes et en subventions à divers projets éducatifs.

La Fondation demeure résolument tournée vers l’avenir et désire continuer son action auprès des jeunes dans le besoin.

À cet égard, la FACJ continue de consacrer ses énergies et ses ressources pour favoriser la persévérance scolaire et lutter contre le décrochage chez les jeunes, et ce, par l’octroi de bourses d’aide aux études et des projets structurants.

Pour continuer ses actions, la Fondation a mis en place la « LEVÉE DE FONDS DU 50ième » qui s’est adressée particulièrement à la communauté régionale afin de recueillir des fonds pour la poursuite de sa mission dans les prochaines années.

L’augmentation constante de la capacité financière de la Fondation est un élément fondamental afin d’assurer la pérennité de son œuvre.

Les objectifs de la Levée de Fonds du 50ième a été possible grâce à l’implication de 6 ambassadeurs régionaux sous la présidence de monsieur François Bouchard, avocat, associé propriétaire, Cain Lamarre.

Nos objectifs ont été atteints :

  • Nous avons recueilli 300 000 $ dans la communauté régionale que ce soit dans le Fonds permanent ou par des dons dédiés à des projets spécifiques;
  • Nous avons assuré la visibilité de la Fondation par nos réalisations au niveau régional en soulignant nos 50 ans d’existence;
  • Nous avons sensibilisé la communauté à l’importance de l’action en éducation dans laquelle la Fondation est engagée en faisant connaître ses projets qui touchent la persévérance, le raccrochage scolaire, la vie étudiante ainsi que la recherche et l’innovation en éducation.

Le conseil d’administration de la Fondation Asselin du Cégep de Jonquière est convaincu qu’aider les jeunes à se maintenir aux études ou à y revenir pour une diplomation est une action de lutte contre la pauvreté.

Cette lutte est essentielle, car elle permet d’avoir une population en santé. Par ses actions, la Fondation contribue donc à l’éducation des jeunes en plus de lutter contre la pauvreté et ainsi améliorer la santé globale des personnes qu’elle soutient.

François Bouchard, Nathalie Gauthier, Conrad Masson, Marlène Deveaux et Michel Lavoie.

Clermont Gilbert, Conrad Masson, Nathalie Gauthier, Laval Boulianne, François Bouchard, Raynald Thibeault